• Danielle. G. Pétrus

Les Dits du Midgardr de Manuel Essard

Peu habituée aux mythes scandinaves, c'est pour moi une découverte. J'ai bien aimé le style sobre de l'auteur qui en quelques traits pose un décor de vent et de glace. Une intrigue qui se construit peu à peu autour des trois personnages principaux et dont on ne saura pas grand chose. Ce court roman semble le prologue à la saga...

J'ai bien aimé le saupoudrage de mots d'origine scandinave. Un lexique existe à la fin du roman, mais pas très facile d'accès sur la liseuse. J'ai préféré chercher à deviner le sens, comme si je voyageais dans un pays étranger. Il faut accepter de se perdre pour mieux comprendre. Ce roman a éveillé mon intérêt et je ne vais pas tarder à lire les tomes suivants.


« Il fut un temps où les Dieux de l’Ásgardr vivaient et marchaient sur la terre des hommes que l’on nommait le Midgardr. (…) Mais dans leur mystérieuse disparition, les Dieux emportèrent avec eux un morceau du Midgardr. Ce n’était plus vraiment notre terre, sans en être tout à fait une autre. Le ciel était continuellement gris et bas, le soleil voilé, et l’hiver régnait en maître d’un bout à l’autre de l’année. »

Le début d’une fabuleuse saga nordique nous est contée dans ce livre. Manuel Essard, ancien auteur du Fleuve Noir, récompensé d’un prix du Public, revient enfin à la littérature de l’imaginaire.

© 2020 by Qoug.