• Danielle. G. Pétrus

Virginia Woolf de Liuba Gabriele chez "Des Ronds dans l'O"

Très joli roman qui peut être abordé non seulement par les addicts de Virginia, mais aussi par les néophytes qui trouveront là matière à s’intéresser à cette écrivaine incontournable de la littérature anglo-saxonne du 20e.

Liuba Gabriele, jeune autrice-illustratrice italienne, diplômée des Beaux-Arts de Breda a également produit une biographie d’Amy Winehouse, autre artiste tourmentée.


Dans une série de tableaux au crayon, elle expose avec une délicate poésie, la relation saphique entre Virginia Woolf et Vita Sackeville-West. La passion entre les deux femmes est ponctuée par la riche production artistique de l’autrice : Mrs Dalloway, La Promenade au Phare, Orlando, Les Vagues.

J’ai beaucoup apprécié le choix de couleurs intenses et de contrastes avec la pâleur du beau visage de Virginia, l’utilisation de fonds pour traduire ses états d’âme : neutres et lisses pour la vie mondaine ou sa relation platonique avec Léonard Woolf ; des traits tourmentés, lacérés par l’écriture quand éclate la passion ou que monte la folie ( les couleurs brutes et les arrières plans me font indéniablement penser à l’œuvre de Van Gogh) ; des tons froids lorsque les drames familiaux viennent la hanter. Le final est magnifique.

On ne peut parler de biographie au sens premier, mais d’une évocation sensible qui m’a donné envie de redécouvrir l’œuvre romanesque d’une autrice qu’on peut qualifier de féministe sans la réduire à cela et qui a marqué notre époque.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout