• Danielle. G. Pétrus

Rien que le soleil, de Lou Kanche, chez Grasset


Un premier roman


Norah Baume est une jeune professeure de Français, nommée dans un lycée de la banlieue parisienne. Sa vie s’écoule entre son appartement, son compagnon, son chat, ses amis. Monotone, trop monotone sous son regard sidéré par la laideur, la vulgarité de ce qui l’entoure. Tout semble sale, gris. La ville, les gens, son amour qui se ratatine à l’épreuve du quotidien. Et puis arrive Sofiane, dix-sept ans, beau, troublant, insolent et provocateur, qui finit par habiter complètement ses pensées. Les distances entre la jeune femme et l’élève s’effacent...

Ce pourrait être un nième roman racontant l’amour entre une prof et son élève, mais c’est plus que cela. D’abord parce que Norah, embourbée dans ses émotions contradictoires, va vriller et tout quitter pour fuir seule, là où l’on ne l’attend pas ; ensuite parce que le roman est porté par un style d’une richesse et d’une justesse déconcertante pour une jeune autrice. Un récit toujours en introspection et paradoxalement passionnant. Je vous promets que c’est une lecture qu’on ne lâche qu’à la fin, surprenante comme tout le roman

21 vues0 commentaire