• Danielle. G. Pétrus

La Poule aux œufs d'or de Claude Izner

J’aime bien le polar particulièrement le polar historique. Je chronique donc aujourd’hui une petite pépite de deux auteures que j’adore, Liliane Korb et Laurence Lefèvre cachées sous le pseudonyme de Claude Izner. Toutes deux sont bouquinistes et ont travaillé également pour le cinéma.

Avez-vous lu les douze romans de la série des aventures du libraire Victor Legris dans le Paris de la Belle Époque ? Non ? Commencez par là puis poursuivez avec celles du pianiste Jeremy Nelson, pendant les Années Folles.

Le point commun entre les deux : le don pour les héros de se fourrer dans des énigmes policières alambiquées.

Au fil des pages, on devine bien que ces énigmes sont un prétexte pour nous promener dans le Paris populaire aujourd’hui disparu.

C’est un véritable bonheur, tout y est, les vieux métiers, les travaux du métro… la verve et l’argot.

Les deux sœurs ont dû faire des recherches impressionnantes et connaissent tout sur ce vieux Paris.

La série Jeremy Nelson compte trois volets, le dernier étant La Poule aux œufs d’or.

Le jeune pianiste est engagé sur le tournage d’un film muet dont la vedette Madeleine Brady disparaît. Enlèvement, crime, disparition volontaire ? Cet événement tel un domino entraîne une cascade de drames, meurtres, cambriolages, bagarres… Tout semble tourner autour d’une petite fille à qui un émigré russe a confié une trousse de couture.

On meurt beaucoup autour de Jeremy et de son ami Sammy impliqués malgré eux. Tous deux vont s’allier pour tracer les criminels. Une enquête passionnante, des pistes embrouillées et de multiples suspects. On ne s’ennuie pas un seul instant tant on forme soi-même des hypothèses qui forcément sont démontées trois pages plus loin…

© 2020 by Qoug.