• Danielle. G. Pétrus

L'univers des Chem-ry

Mis à jour : 3 oct. 2018

Le Cycle des Chem-Ry peut être abordé sous plusieurs angles. C’est une saga de fantasy au départ médiévale qui accueille dans sa progression d’autres genres, gothique, steampunk, voire SF, ce qui en fait un récit original.

Plus qu’une quête familiale je dirais plutôt que ce sont des mythes qui s’affrontent. Les époques se succèdent, depuis les temps archaïques jusqu’à un futur totalitaire. Le fil rouge serait : lutter contre le Mal n’apporte pas forcément le Bien. C’est l’interrogation mystique et historique même. Depuis les débuts de l’humanité, les croyances naissent, s’affrontent ; certaines disparaissent, d’autres triomphent, prêchent le paradis, le bonheur de l’humanité, mais de leurs victoires naît le chaos.

Le cycle des Chem-Ry ne constitue pas cependant un récit illuminé, bourré de symboles pêchés dans la littérature ésotérique. Il s’agit bien d’une aventure humaine, l’histoire de femmes et d’hommes pour qui la liberté et l’intégrité restent les valeurs intrinsèques. Leur monde ne comporte aucune douceur sinon celle de l’amitié et de la fidélité qu’ils peuvent se vouer. La magie qui vient à eux ou qui surgit d’eux demeure une alliée, mais pas un mode de fonctionnement.

Chaque roman est à la fois introduit et clos par le discours d’une personne dont on ignore l’identité jusqu’au tome 6. En contant le cycle des Chem-Ry, elle fait patienter des réfugiés abrités dans un couloir de métro pour échapper aux combats et aux radiations.





#shemry #présentation

© 2020 by Qoug.